Diag.O®  intègre le Design Thinking, l'UX design ou le Lean Startup

 

Tous ces outils, et bien d'autres encore - je pense notamment à l'Agilité sous toutes ses formes - ont un seul et unique objectif : la satisfaction rapide du client dans un contexte d'extrême incertitude.

 

Si l'on vise une innovation très profonde - notamment la fameuse disruption ou innovation radicale - on invente de nouveaux usages et on révolutionne un marché établi. A ce titre, on ne sait pas vraiment où on va, le client visé ne vous connaît souvent pas, il connaît encore moins la valeur ajoutée de votre offre notamment parce qu'elle n'est pas encore définie... 

 

C'est ce qu'aux Etats unis on appelle le Product Marketing : faire avancer l'offre et la demande de manière globalement synchronisée.

 

 

Comme je le dis souvent à mes startupers-euses, le but du Lean Startup est d'échouer très vite.

En effet, plus j'identifie tôt qu'une piste est mauvaise, moins je perds de temps/d'argent/d'énergie à la poursuivre et plus vite je peux "pivoter".

La conséquence de tout ça est qu'on multiplie les chances de trouver une voie porteuse et donc de survivre suffisamment longtemps dans cette hostile vallée de la mort pour atteindre rentablement un marché.

 

 

Le Design Thinking est une autre approche possible.

Elle permet de ne pas oublier le client et surtout que celui-ci est un être humain doué de sensibilité.

 

 

Si là encore, l'objectif est de parvenir le plus rapidement possible à offrir au client un produit ou service à forte valeur ajoutée, l'approche spécifique du Design Thinking offre l'opportunité unique d'entrer en véritable Pour avoir accompagné certaines des entreprises les plus avancées en la matière, j'ai pu constater le réel impact des phases d'empathies, aucours desquelles on fait réellement l'effort de comprendre ce que vit le client, ses émotions positives et ses irritations. Le support d'ethonologues et/ou de sociologues permet de décrypter en profondeur l'expérience vécue par le client et donc d'apporter ensuite des réponses qui permettront de fluidifier son parcours et de le fidéliser.

 

 

L'UX design - en français l'expérience utilisateur - va bien plus loin qu'une simple interface esthétique.

C'est la raisojn pour laquelle je l'ai répositionnée par rapport à son pendant, l'UI design - Interface utilisateur.

Les deux sont intimement liées, mais l'UX va s'intéresser au "QUOI ?" alors que l'UI va plûtôt adresser le "COMMENT", la mise en oeuvre de ce "QUOI".

On trouve dans l'UX design de nombreux points communs notamment avec le Lean Startup et le Design Thinking puisque qu'on essaie ici de rendre l'interface "invisible", la plus fluide et naturelle possible, afin d'offrir à l'utilisateur l'opportunité de vivre plreinenement le moment.

 

 

Pourquoi affirmons-nous que Diag.O® intègre ces bonnes pratiques ?

C'est très simple : nous mesurons la performance de l'entreprise.

Tout mauvais recueil du besoin client, toute fausse valeur ajoutée client, toute mauvaise hypothèse ressort systématiquement dans la performance mesurée.

 

L'objectif de toute entreprise est de gagner de l'argent, il ne faut pas le nier.

Et pour y parvenir, il faut séduire nos clients, les amener à acheter notre offre et ainsi générer des marges.

Il faut ensuite entretenir cette dynamique en continuant à écouter nos clients, à détecter tout changement dans ses attentes et à y réagir avec agilité.

 

C'est précisément ce que permet Diag.O® !

 

 

Pierre Baillot d'Estivaux

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©Innovation Build Up Mentions légales